Forum Test !!!

--
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lenne Luper Angel

Aller en bas 
AuteurMessage
Lenne Luper Angel
Directeurs
Directeurs
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Lenne Luper Angel   Lun 1 Jan - 16:57

Nom : Luper // Angel
Prénoms : Lenne / Eonwë

Âge : 41 ans
Date de naissance : 6 juin

Origines : Egyptiennes / Grecques
Famille : Sa mère : Jade Aleyna / Angel, née en Grèce. Elle résidait sur l’île de Crète († décédée)
- Son père : Mickaël Angel, originaire d’Egypte. Il vit le jour à Alexandrie († décédé quelques mois après la naissance de Lenne)
- Son frère aîné : Jordan Angel, né dans un temple égyptien, au Sahara, comme Lenne († décédé récemment)
- Son frère jumeau : Taliesin Angel. Il vit le jour dans un sanctuaire égyptien, comme son frère et ses sœurs, quinze minutes avant sa sœur jumelle.
- Sa sœur cadette : Jessy Angel. Même lieu de naissance que ses frères et sœur († décédée il y a six ans, poignardée à l’aéroport de Londres).

- Son mari: Kiro(nian) Luper
- Ses fils: Kyan, Mickaël et Kamui Luper Angel
- Ses filles: Ayla Luper Angel et Ceridwen

- Sa belle-soeur: Megara Angel Luper
- Son neveu: Enishï Angel Luper
- Sa nièce: Jeminda Angel Luper
- Sa nièce adoptive: Chise

Apparence physique : Lenne possède de longs cheveux blonds, presque blancs, tombant en cascade jusqu’au bas de son dos. Elle a de grands yeux bleu gris où l’on pourrait se noyer dès que son regard en capte un autre. Leur couleur peut varier selon son humeur, le temps qu’il fait, ou le pouvoir qu’elle emploie. Ses prunelles n’expriment presque plus rien, si ce n’est que de la mélancolie, de la tristesse, de la douleur, de la peine et du chagrin. Avec la mort de Shuin, elle a perdu tout son charisme, qui faisait tout son charme.

Son teint est constamment pâle, presque maladif, et on pourrait croire qu’elle va s’évanouir d’un instant à l’autre, bien qu’elle soit plus résistante qu’elle n’en laisse paraître. De plus, avec tout ce laisser-aller, Lenne a considérablement perdu du poids. Elle est à la limite de l’anorexie, dû à son jeun de plusieurs mois. Sa silhouette est par conséquent relativement maigre. De plus, elle a perdu la plus grande majorité de ses formes et courbes féminines. Elle essaie au mieux de le dissimuler, même si cela se révèle être une tâche ardue.

Elle s’est également faite percer les oreilles il y a cinq ans. À son oreille gauche, elle porte deux piercings ; un sur le haut du lobe de l’oreille, et l’autre sur le bas. A son oreille droite, elle a quatre piercings, tous reliés à une fine chaînette, où un autre piercing se trouve sur le haut du lobe.


Caractère : Il y a quelques années, Lenne fut une jeune fille qui avait un véritable caractère de cochon. Il ne fallait pas tenter de lui enlever une idée qu’elle avait en tête, car cela se révélait être une mission impossible. D’ailleurs, cela l’énervait lorsque quelqu’un essayait de la faire changer d’avis. Elle entrait parfois dans des colères noires. Elle était d’une témérité sans égal, n’hésitant pas une seule seconde à foncer dans les obstacles les plus ardus. Et ce, quelque soit le danger. Plus d’une fois, elle faillit y laisser sa vie, au profit d’une autre.

Mais son caractère changea lors du décès de Shuin. Elle avait tout mis en œuvre pour le sauver, mais ses efforts se soldèrent par un échec. Depuis lors, Lenne est devenue une personne passive. Elle se laisse dériver dans les méandres de la vie, et advienne que pourra. Elle pourrait se retrouver avec un couteau sous la gorge qu’elle ne broncherait pas. Malgré cela, la jeune femme a conservé son éternelle douceur. Tout dans ses faits et gestes exprime la douceur et la grâce. Elle sera toujours prête à venir en aide à son prochain. Surtout si celui-ci s’avère être une personne qui lui est chère. Car depuis la mort de Shuin et de la quasi-totalité de sa famille, elle s’est promise que si elle rencontrait une personne envers qui son estime serait aussi haute que celle qu’elle avait envers sa famille et Shuin, elle ferait tout pour ne pas perdre cette personne. On peut dire que malgré ces épreuves, elle a quand même conservé une parcelle de son caractère de cochon.


Qualités : Persévérante, aimable, timide, amicale, discrète, solitaire.
Défauts : Mélancolique, passive, irascible (quand quelque chose ne lui plait pas), lunatique.

Amis / Amour : Son mari, Kiro.

Passions : La principale passion de Lenne est bien évidemment la lecture. Se plonger dans un ouvrage la stimule et lui permet d’oublier ses soucis durant un laps de temps assez conséquent. L’écriture a également le même effet sur elle. Elle est d’ailleurs en train de rédiger son journal intime, qui comprend pour le moment deux volumes entiers. Elle est en écriture du troisième… Et plus tard, elle compte bien les publier.
Lorsqu’elle est vraiment motivée, elle prend sa jument, et part se promener des heures durant.

Talents : Le maniement des armes blanches est son principal talent. Elle manie le sabre, l’épée, ainsi que le poignard. Elle toucha pour la première fois une arme à l’âge de six ans. Depuis, elle ne s’en est plus jamais séparée.

Signes particuliers : A l’âge de cinq ans, Lenne découvrit qu’elle était diabétique. Si un médecin ambulent n’était pas passé à l’endroit où sa famille adoptive résidait, elle serait peut-être morte à l’heure actuelle.
Elle possède un collier qu’elle ne quitte jamais. Le pendentif représente un triskel, qu’elle trouva par hasard dans la forêt de Brocéliande, profondément enterré sous terre.
Et pour terminer, elle est également sujette à des crises d’angoisse. Cela se produit surtout la nuit, très certainement à cause des évènements qui se sont produits il y a plusieurs années.


Signes physiques : Sa silhouette élancée et extrêmement maigre, ainsi que ses yeux étranges qui changent à leur gré de couleur. Elle possède également un tatouage sur son flanc gauche, représentant un dragon.


Dernière édition par le Lun 1 Jan - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenne Luper Angel
Directeurs
Directeurs
avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Lenne Luper Angel   Lun 1 Jan - 16:57

Histoire :

Avant Brocéliande

Lenne Angel vit le jour le 6 juin 1985 dans un temple égyptien, en plein cœur du Sahara. Sa mère, Jade Aleyna Angel mit au monde sa première fille quelques minutes après son deuxième fils, Taliesin Angel. Mais la jeune mère de famille savait pertinemment qu’elle ne pourrait garder ses deux nouveaux-nés. Après un accouchement des plus éprouvants et solitaires, Jade enveloppa ses deux enfants dans une couverture et elle alla les déposer devant l’autel du temple. Le cœur en lambeaux, elle quitta le sanctuaire quelques heures plus tard, seule, pour aller rejoindre son mari, qui n’avait plus eu de ses nouvelles depuis des jours.

Pourquoi avoir agi de la sorte ?

Citation :
Il y a de cela six cents ans, un dénommé Bryan Angel, un des ancêtres de Lenne, profana un temple Maya, en plein cœur du Mexique. D’après une légende, ce sanctuaire renfermait un trésor d’une valeur inestimable. Dès que Bryan en entendit parler, le goût du pouvoir ainsi que de l’argent s’empara de son cœur. Il se mit immédiatement à la recherche de personnes pour former une équipe qui l’aiderait dans sa quête, et lui serait fidèle. En échange, il leur promit les 15% de la valeur du trésor.

Après quelques semaines, l’explorateur trouva cinq membres. Bien entendu, nous savons tous pourquoi ces fous acceptèrent aveuglément de suivre un être autant assoiffé de pouvoir. C’était pour l’argent, bien entendu.

Ils partirent quelques jours plus tard, en direction du Mexique. La traversée du Pacifique fut longue, mais calme. Pas une seule tempête ne se déclencha et ils arrivèrent tous indemnes au port de Mexico. Après s’être approvisionnés, l’équipe au complet prit la direction de la forêt Amazonienne, où devait normalement se trouver le temple avec son trésor.

Ils cherchèrent en vain, pendant des mois, sans vivre. Les membres de l’équipe se nourrissait de choses peu ragoûtantes, comme des insectes, des serpents, et autres animaux. Puis, une étrange épidémie frappa le petit clan. Les explorateurs mourraient un par un, d’une fièvre foudroyante qui les emportait dès la première nuit. De ce fléau, seul Bryan survécut. Il fut donc contraint à continuer seul son périple, et, une semaine plus tard, il atteignit enfin le temple Maya.

Plein d’appréhension, il escalada les escaliers qui menait sur le haut du sanctuaire. Une fois que le sommet fut atteint, il pénétra à l’intérieur de la pyramide. Les parois étaient ornées de fresques, toutes représentant des sacrifices humains. Au-dessus des victimes se trouvait le trésor… Mais Bryan ignora l’avertissement caché et poursuivit son chemin comme si il n’avait rien vu. Après des heures de marche dans ce labyrinthe, une lueur attira son regard. Il la suivit, curieux de découvrir de quoi il s’agissait. Enfin, il le vit ! Le trésor tant convoité ! Il fut attiré encore plus vers la lumière, et posa une main tremblante sur les pièces reposant dans le coffre.

C’est très certainement à cet instant que la folie s’empara de son esprit enorgueilli. Il s’empara sans ménagement des pièces dorées, et en remplit trois sacs de bure. Il emmena son trésor à son « campement », et fit cinq voyages le premier jour. Mais c’est à l’aube du deuxième jour que tout se gâta. Il voulut achever de s’emparer des pièces, mais des Mayas surgirent de nulle part. Bryan eut beau hurler, les sauvages l’emmenèrent de force à la salle des sacrifices.

Là, ils l’allongèrent de force sur l’autel des sacrifices, et le chef des Mayas parut. Il portait un grand masque en or, lui recouvrant la quasi-totalité du visage. Il brandissait un pieu, alors que ses sujets maintenaient immobile le pauvre Bryan qui s’époumonait comme un beau diable. Mais il eut beau se démener, il sentit tout de même le pieu lui transpercer le cœur au moment où il hurlait. Alors que son coeur battait toujours, les Mayas le lui retirèrent. L’organe vital battait furieusement entre leurs paumes hâlées…

C’est seulement quelques années plus tard, par hasard, qu’on retrouva le corps de l’ancêtre des Angel, en plein cœur de l’Amazonie. Un morceau de parchemin était agrafé à même la peau, à l’endroit du cœur. Voici ce que contenait le parchemin jauni et déchiré :

« Le cœur de pierre doit payer
Pour la profanation qu’il a commise
Sa famille entière souffrira
Du pêché d’un de ses membres assoiffé de pouvoir
Aucun parent ne pourra garder son enfant
Dans un temple, il devra naître
Abandonné, il devra ensuite l’être
Sinon, parents et enfants mourront. »


Voilà pourquoi Jade dut abandonner Jordan, son premier enfant, Lenne, Taliesin et Jessy. Car jusqu’alors, personne n’avait encore découvert le moyen de contrer cette malédiction Maya.

Un jour à peine après l’abandon de Lenne et Taliesin, une troupe de nomades qui parcourait le désert entendit des hurlements provenant du temple. Interloqué, le chef du clan décida de s’y rendre seul, au cas où s’eut été un quelconque piège. Il pénétra dans le temple, lentement, et baissa les yeux au sol, voyant avec horreur du sang. Il eut un haut-le-cœur et fut tenté de rebrousser chemin. Mais une deuxième voix se joignit à la première. Le bruit en devint presque insupportable, alors il se hâta vers l’autel. Il découvrit alors les deux bébés, emmaillotés dans leur couverture, s’époumonant à s’en briser les cordes vocales Le nomade, sans réfléchir, s’empara de la fille, ignorant Taliesin. En temps normal, il aurait choisi le garçon, mais là, quelque chose le poussait à adopter Lenne.

Il ressortit du sanctuaire avec Lenne, qui avait cessé de hurler. Elle observait cet homme étrange avec de grands yeux bleu gris. Le gitan échangea de rudes paroles en arabe avec sa femme, puis avec d’autres membres du clan. Tous se remirent en route, alors que leur chef leur expliquait que cette enfant était un don de Allah. Sa femme et lui n’avait pas encore eu d’enfant, malgré qu’ils soient mariés depuis dix ans.

Lenne vécut ses cinq premières années avec ses parents adoptifs et les autres du clan. Elle ne se sentait pas spécialement aimée, bien au contraire, mais au moins, tout le monde lui fichait la paix. Cependant, un beau matin, elle tomba grièvement malade. Elle buvait des litres et des litres de liquide, sans que sa soif soit étanchée. Elle ne pouvait absorbait de la nourriture sans que celle-ci ne ressorte par où elle était rentrée. De plus, d’horribles douleurs la prenaient au ventre et aux reins. Elle resta durant trois jours dans cet état, avant qu’un médecin ambulent ne se présente. Celui-ci examina la fillette fiévreuse et trouva de quoi elle souffrait. Il annonça à ses parents adoptifs que Lenne souffrait du diabète et qu’il fallait d’urgence l’emmener à l’hôpital le plus proche pour qu’elle reçoive le traitement adéquat.

A contrecoeur, les nomades emmenèrent leur fille adoptive dans une clinique, où elle reçut sa première injection d’insuline. Une semaine plus tard, Lenne revint dans le désert, et continua d’y mener sa triste existence.

Tout allait plus ou moins bien jusqu’au jour où elle découvrit ses dons un peu spéciaux. Immédiatement, ses parents adoptifs commencèrent à la traiter comme une moins que rien. Un jour, son « père » laissa échapper qu’il aurait dû la laisser dans le temple, et qu’il ne voulait pas d’une sorcière dans leur clan. Jusque là, Lenne ignorait qu’elle avait été adoptée. Et quel choc elle reçut en l’apprenant de la sorte ! Mais ses parents adoptifs ne soufflèrent pas un mot pour son jumeau, Taliesin. Cependant, une dispute éclata, où tout le monde s’y mêla. Malheureuse, frustrés, blessée, Lenne fugua et alla se perdre en plein cœur du Sahara. Elle préférait mille fois mourir de faim et de soif plutôt que de continuer à vivre avec des menteurs.

Heureusement pour elle, elle trouva une oasis où nourriture et eau abondaient. Elle y élu domicile et commença son existence solitaire. Mais elle fut de courte durée. Un soir, alors qu’elle se baignait dans l’oasis, elle se sentit observée. Très vite, tous ses sens aiguisés furent aux augets. Elle attrapa son pagne et son bustier qu’elle se hâta d’enfiler, et elle alla chercher son sabre. Mais elle eut à peine le temps de le dégainer qu’elle sentit l’acier froid d’un poignard lui piquer le dos. Surprise, elle asséna un coup derrière elle, mais sa lame fendit l’air. Elle se retourna vivement et se retrouva nez à nez avec un superbe jeune homme au teint basané. Ses cheveux étaient aussi blonds que les blés et ses prunelles semblables à l’océan Indien. Elle arrêta son geste et contempla ce bel arabe durant quelques secondes. Puis, Lenne comprit qu’il ne cherchait pas à lui faire de mal. Elle abaissa son arme et lui demanda sèchement ce qu’il venait faire dans cet endroit. Tout d’abord, son interlocuteur éclata d’un rire cristallin et rangea son poignard. Il savait ce qui énervait cette belle jeune fille ; il venait de la surprendre entièrement nue, dans l’eau.

Cependant, il ne répondit pas à sa question, et se contenta de se présenter. Il se nommait Shuin. Etrangement, Lenne, celle qui était impitoyable, se détendit et parvint même à lui sourire. Elle se présenta à son tour, et, sans lui laisser le temps de parler, lui dit que si il souhaitait passer la nuit à l’oasis, il pouvait dormir sur le palmier. Et c’est ce que fit Shuin ; il passa sa première nuit à dix mètres du sol.

Lenne tenta d’ignorer ce jeune homme étrange, mais plus les jours passaient et plus il l’intriguait. Elle se décida à se montrer moins froide, et, très rapidement, ils se lièrent d’amitié. Peu à peu, la confiance commença à s’installer, et, lorsque Shuin demanda à Lenne ce qu’elle faisait seule dans cette oasis, elle le lui expliqua sans rien lui cacher. Ces paroles laissèrent le bel arabe pensif.

Plus les mois passaient et plus il devint évident que ces deux fugitifs étaient inséparables. Très vite, Shuin renonça à son projet de poursuivre son voyage. Pourquoi ? Par amour pour Lenne. Ils restèrent plus de deux ans dans ce havre de paix, sans que personne ne les retrouve.

Mais leur bonheur fut de courte durée le jour où un groupe de touaregs prit d’assaut l’oasis, en pleine nuit. Surpris dans son sommeil, le couple eut tout juste le temps d’empoigner ses armes et de riposter. Mais Shuin reçut un mauvais coup et se retrouva hors d’état de combattre. Lenne tua les touaregs restant, avec une telle rage qu’elle en fut effrayée. Mais elle ne supportait pas l’idée de perdre l’être qu’elle aimait tant. Une fois qu’elle eut soutiré le dernier souffle de ce sauvage, elle se précipita vers son bien-aimé. Celui-ci était très mal en point, et ses chances de guérison furent nulles.

Shuin posa son regard bleu d’océan dans celui de la jeune fille et lui fit promettre de ne pas se laisser aller et de partir pour la Bretagne, plus précisément Brocéliande, une école de magie réputée. Lenne refusa catégoriquement, protestant vivement, lui disant qu’elle allait le soigner, et qu’il s’en sortirait. Elle était optimiste. Un peu trop même. Mais Shuin utilisa ses dernières forces pour la raisonner, et lui dire que ses efforts seraient vains. Il sentait déjà le froid engourdir ses membres… C’est donc résignée et en larmes que Lenne lui promit de se rendre à Brocéliande.

La jeune fille resta auprès de Shuin le temps de son agonie, puis, durant une semaine, elle veilla son corps, sans savoir réellement pourquoi. Elle l’enterra dignement, avant de prendre la direction de l’école de sorcellerie. Oui, elle souffrait ! Oui, elle avait le cœur déchiré ! Mais elle allait tenir sa promesse, coûte que coûte ! C’est donc avec un meilleur moral qu’elle s’enfonça dans le désert hostile, en direction de la côte pour prendre le premier bateau menant en Bretagne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megara Angel Luper
Directeurs
Directeurs
avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 23/06/2006

Statut
Race:
Classe:
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Lenne Luper Angel   Mer 3 Jan - 21:40

Accepter a condition:

- Ajout des pouvoirs avant le 01/02/07

Desolée Lenne ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wicane.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lenne Luper Angel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lenne Luper Angel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Natacha Angel (Ministère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test !!! :: Avant le RP :: Présentation :: Présetation des directeurs/directrices et des autres employés-
Sauter vers: