Forum Test !!!

--
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kamui Luper Angel

Aller en bas 
AuteurMessage
Kamui Luper Angel
Employé de L'Ecole Broceliande
Employé de L'Ecole Broceliande
avatar

Nombre de messages : 1
Age : 29
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Kamui Luper Angel   Lun 1 Jan - 16:39

Nom: Luper // Angel
Prémon : Kamui
Surnoms : //
Âge : 22 ans
Poste : Surveillant
Date de naissance : 29 septembre
Race : Mi ange, mi fée
Origines : Egyptienne / Bretonne
Résidence : Au Caire, en Egypte
Famille :
- Son père biologique : Kiro(nian) Luper
- Sa mère biologique : Lenne Luper Angel
- Son père adoptif : Jonharran S’Armuna
- Sa mère adoptive : Deegie S’Armuna
- Sa sœur adoptive : Layla S’Armuna

- Ses frères : Kian et Mickaël Luper Angel
- Ses sœurs : Ceridwen et Ayla Luper Angel


Apparence physique : Kamui possède d’incroyables yeux couleur noisette. Ces derniers peuvent devenir dorés, comme de l’or pur. Les personnes qui le croisent, et surtout les filles, sont très intéressés par ses yeux si particuliers ! Mais à force d’être contemplé avec insistance, il s’est accoutumé à ce comportement de la part des autres. Pour sa part, il trouve que ses yeux n’ont rien d’exceptionnel. Quand il était petit, il était peut-être intrigué par leur étrange couleur. Mais avec le temps et du recul, il s’en est accoutumé.

Ses cheveux sont de châtain clair. Il les coiffe continuellement en bataille, une habitude qu'il a prise très tôt. Malgré les remontrances de sa mère adoptive et de sa sœur adoptive, il ne fait jamais d’effort pour se faire une coiffure un peu moins excentrique. Mais Layla aime malgré tout passer ses mains dans les cheveux de son frère, rien que pour l’irriter et les mettre plus en désordre^^.

Son teint est relativement pâle, presque maladif, bien qu’il soit en excellente santé. Ce qui est étonnant, c’est qu’il passe parfois des heures au soleil, mais sans jamais prendre une couleur ou un seul coup de soleil. Sa silhouette est d’allure chétive, presque frêle. On croirait qu’il se briserait si on s’avisait de lui envoyer un petit coup. Mais derrière cette charpente peu musclée se cache une force bien supérieure à ce qu’on pourrait croire. Il ne faut jamais se fier aux apparences, et surtout pas lorsqu’il s’agit de Kamui Luper Angel !

Profil psychologique et mental : Kamui est une personne solitaire. Il aime se retrouver seul, lorsqu’il ne donne pas ses cours. Mais il ne rejettera en aucun cas la compagnie de quelqu’un. Il sera peut-être aussi muet qu’une tombe, et la conversation ne sera pas engagée par lui. Malgré tout, sa compagnie n’est pas désagréable, même s’il est silencieux. Il inspire plutôt un sentiment de sérénité et de bien-être. On se sent étrangement apaisé lorsqu’on se retrouve en sa compagnie.

Il est toujours présent pour les personnes qui ont besoin de lui, même s’il ne les connaît pas. Et même si son pire ennemi se retrouverait en face de lui, et qu’il aurait besoin d’aide, il serait prêt à l’aider. Il n’est pas rancunier et oublie vite les tords qui lui ont été causés. Mais il ne faudrait même pas espérer recommencer, car il ne tolère pas deux fois la même erreur. Il est gentil et serviable, mais il y a tout de même des limites à ne pas franchir !

Tous les gestes de Kamui sont doux et sans brusquerie. Il n’a jamais aimé utiliser la violence. Si ça ne tenait qu’à lui, il résoudrait tous les problèmes par la musique. D’ailleurs, lorsque ses mains touchent une guitare, la musique transporte à chaque fois l’esprit de son auditoire à des lieues de l’endroit où il se trouve. Il aime partager son savoir avec d’autres personnes. Il prend plaisir à remarquer les gens qui le regardent avec envie et admiration. Mais il ne se prend pas la tête pour autant. Il sait rester simple et modeste.

Amis-amour : Il en avait quelque uns en Egypte… Sinon, il est éperduement amoureux de sa soeur adoptive, Layla.
Passion/Talent : Le chant, la musique. D’ailleurs, il joue à merveille de la guitare. Cela fait depuis plus de vingt ans qu’il a touché pour la première fois de sa vie à un instrument de musique. Depuis, il ne s’en sépare plus ! C’est un grand passionné de musique^^.
Signe particulier : Il a de magnifiques yeux noisette qui peuvent devenir dorés, suivant son humeur. Il s’est fait tatoué un serpent autour de son poignet, à l’occasion de ses vingt ans.
Signe physique : Son tatouage au poignet représentant un serpent.

Histoire :
« Tu entends ? » Demanda l’homme à sa femme, qui marchait près de lui.
« Oui… On dirait des pleurs d’enfant. » Constata-t-elle, en observant l’immense temple à moitié démoli.
« Que s’est-il passé, crois-tu ? »

L’homme haussa les épaules pour lui savoir qu’il l’ignorait. Il s’avança vers les ruines, suivi de près par Deegie. Les cris s’intensifièrent, et la jeune mère de famille tressaillit. Mais que faisait un enfant dans un temple en ruines ? Les larmes lui montèrent aux yeux.

« Dépêche-toi, Jonharran ! » Le pressa-t-elle, en accourant vers la source du bruit.

Etrangement, un étroit passage était libéré, permettant à une personne assez maigre de passer. Et c’était le cas de Deegie. Elle s’engouffra dans le temple, ce lieu dévasté. Un rai de lumière illuminait un autel, ou une couverture bougeait dans tous les sens. Elle était certaine qu’il s’agissait du bébé.

« Tu vois quelque chose, Deegie ? » Demanda l’homme, passant la tête par l’ouverture.

Il ne pouvait pas passer, étant trop corpulent.

« Un bébé ! C’est un pauvre petit enfant ! » S’exclama-t-elle, écoeurée par la personne ayant abandonné son enfant dans un lieu pareil.

Elle s’avança vers l’autel, le plus vite possible. L’enfant emmailloté dans sa couverture s’époumonait et se débattait comme un beau diable. Elle le prit dans ses bras, et l’enfant cessa presque immédiatement de pleurer. Il ouvrit ses grands yeux mi bruns, mi dorés, vers la jeune femme. Il l’observait avec curiosité. Soudainement, un grondement sonore se fit entendre. Le ciel s’était subitement couvert, et un coup de tonnerre retentit au loin. Deegie sursauta et se hâta de sortir du temple. Grand bien lui en fasse ! Il termina de s’écrouler peu de temps après qu’elle en soit sortie.

« Jonharran ! On ne peut pas laisser ce petit seul ! » S’exclama la femme, ses grands yeux marron remplis de larmes.

« En effet. Je crois que nous devrions le garder et en prendre soin… Surtout que maintenant, tu sais que tu ne peux plus avoir d’enfant. »

Deegie hocha la tête et posa son regard sur ce petit garçon. Elle avait été fort attristée en apprenant qu’elle ne pourrait plus jamais tomber enceinte. Et voilà qu’on lui envoyait un fils ! Elle sourit à travers ses larmes, et elle se mit à le bercer.

« Appelons-le Kamui… Comme l’enfant que j’ai perdu… »

Jonharran hocha la tête et il serra sa femme dans ses bras. Tous deux prirent le chemin du retour, le petit Kamui dans les bras de la jeune mère. Il fallait annoncer la nouvelle à Layla, à présent. Mais la petite avait été si affligée d’apprendre qu’elle n’aurait jamais de frère ou de sœur, qu’elle serait ravie de voir ce petit bout de chou.

Et les années passèrent rapidement. Le petit Kamui grandit auprès d’une famille aimante et chaleureuse. Il n’était pas malheureux, mais pas heureux non plus. Il sentait un vide au fond de son cœur. Il savait que Deegie et Jonharran n’étaient que ses parents adoptifs. Ils l’aimaient énormément, et il se sentait coupable de ne pas leur rendre pleinement cet amour. Et cela commençait à le déprimer, d’autant que sa sœur commençait à l’irriter. Elle était trop attachée à lui. Il détestait qu’on le suivît de trop près.

Un beau jour, alors qu’il avait environ sept-huit ans, deux étranges personnes arrivèrent au coin de la rue où lui et ses amis avaient l’habitude de jouer. La femme était blonde comme les blés, même plus encore. L’homme avait les mêmes cheveux bruns que lui. Ils n’étaient pas Egyptiens, et cela se voyait parfaitement. Sans faire exprès, un de ses camarades envoya le ballon dans leur direction, assommant à moitié la jeune femme. Bien entendu, ce fut à Kamui d’aller récupérer la balle.

Arrivé devant eux, il les détailla un instant. Ils avaient quelque chose d’étrange, quelque chose qu’il ressentait également en lui. A cette époque, il ne savait pas réellement de quoi il s’agissait. Il fut étonné lorsque la femme lui rendit le ballon en le faisait voler, sans aucun support. Il ne s’était donc pas trompé !

A partir de là, tout s’enchaîna. Il apprit qu’ils s’appelaient respectivement Lenne et Kiro, et qu’ils étaient ses parents. Il ressentit une bouffée de joie le submerger ! Ses parents biologiques ! Il les avait donc retrouvés ! Il était si heureux ! Mais il savait également qu’il ne pourrait pas partir avec eux. Pas encore… Il devait rester avec ses parents adoptifs, et leur cacher sa découverte. Mais ce vide était à présent comblé : son cœur était en un seul morceau.

Les années passèrent, et avec elles leurs lots de bonheur. Son comportement changea radicalement : il devint plus solitaire, mais plus aimant envers sa famille d’accueil. Il se mit à supporter Layla, et un espèce d’amour naquit entre eux. Et d’années en années, il allait en s’accroissant. On aurait pu croire qu’il filait le parfait amour, et qu’il avait une vie enviable. Mais il se rendit alors compte que cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas vu ses parents biologiques. Et même s’il ne les a vu qu’une seule fois, ils lui manquaient.

Kamui annonça à sa famille d’accueil qu’il était temps pour lui de faire sa route, et de les quitter. Cependant, il leur promit de venir leur rendre visite. D’autant plus que Layla et lui s’aimaient comme jamais. Presque autant que ses parents. Mais la jeune femme ne pouvait le suivre : personne ne savait qui il était réellement. Comment réagirait-elle en découvrant que sa famille était composée de sorciers ? Il ne supporterait pas qu’elle le quittât.

Après de nombreuses recherches, il retrouva la trace de Lenne et Kiro. Ils vivaient à Brocéliande, dans une école de magie réputée de Bretagne. Heureusement pour lui, il avait appris le Français. Une fois ces informations recueillies, il quitta la famille S’Armuna. Mais le plus difficile fut de se séparer de Layla… Et c’est ainsi qu’il débarqua en France, espérant se trouver un travail là où ses parents travaillaient…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megara Angel Luper
Directeurs
Directeurs
avatar

Nombre de messages : 98
Date d'inscription : 23/06/2006

Statut
Race:
Classe:
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Kamui Luper Angel   Mer 3 Jan - 21:33

Accepter a condition:

- Ajout des pouvoirs avant le 01/02/07
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wicane.actifforum.com
 
Kamui Luper Angel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Natacha Angel (Ministère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test !!! :: Avant le RP :: Présentation :: Présetation des directeurs/directrices et des autres employés-
Sauter vers: